John

Page 1 / 35 Articles plus vieux >>
Le 18/05/2008 à 23:24
Ca devient vraiment n'importe quoi ici. RIP Nico.
Le 10/08/2007 à 20:01
Revival a posté une chouette photo en souvenir de notre week-end à Cologne le 21 juillet dernier.
Il manque le photographe pour que la photo du groupe soit complète...

(de gauche à droite : melodynelson, Vanyel, moi et mon chouchou)
Je n'ai pas beaucoup de mots à écrire sur cette escapade, et je n'ai pas envie de vous écrire nos délires sur les saucisses allemandes, ni de faire une description minute par minute de ce week-end.
C'était un week-end entre blogueurs et entre gaiens mais seul deux d'entre nous ont fait un article dans leur journal. Tout est dans la photo - même Revival qui n'y es pas. Il n'y a pas plus à dire. Le souvenir et l'émotion qui sort de ce cliché me fait chaud au coeur.
Commentaires
Le 08/07/2007 à 12:15


Camarades !


Aujourd'hui, ce N'EST PAS

l'anniversaire de ce débris ambulant

qu'est notre vieux et pathétique

camarade Sorty,

vieux prolétaire gâteux, croulant,

pitoyable, misérable, végétal,

baveux, rouillé, sourdingue,

impotent, incontinent, dépendant

et perclus de rhumatismes !

Joyeux non-anniversaire à lui !


En revanche, souhaitez un

BON ANNIVERSAIRE

à mon p'tit Fil d'Amour !




* article inspiré du journal du Kolkhoz-Blog.
Commentaires
Le 23/03/2007 à 20:46
Petit questionnaire, à l'aimable invitation de Pacorabanne...
A l'occasion de l'opération Sidaction organisée les 23, 24 et 25 mars 2007 en France, un petit questionnaire est proposé aux membres du Groupe Prévention. Si vous ne faites pas partie du groupe, n'hésitez pas à le remplir si l'envie vous prend !

Le sida et vous.

Quelle a été votre réaction la première fois que vous avez entendu parler du SIDA ? Comment le perceviez vous à l'époque ? J'ai été sensibilisé très tôt au SIDA, notamment de par ma formation paramédicale. Ma réaction a été surtout la tristesse d'être face à un virus contre lequel on ne pouvait pas faire grand chose. Je ne l'ai jamais perçu comme un "cancer gay", parce que pour moi, c'était clair, n'importe qui pouvait l'avoir... Et maintenant ? Votre perception a-t-elle évolué ? Je sais qu'on vit mieux avec cette maladie, mais qu'on en meurt toujours. Je sais que les traitements s'améliorent, mais on toujours beaucoup d'effet secondaires. Je ne suis malheureusement plus trop le sujet, même s'il m'intéresse, mais mon univers professionnel s'est éloigné du VIH. Avez-vous déjà fait une sérologie HIV (test de dépistage) ? Oui, il y a quelques mois, suite à un accident de travail (piqure avec une aiguille contaminée). Le patient n'était pas porteur du virus, moi je ne l'ai pas eu, mais ça fait quand même bizarre de regarder après le résultat de la biologie. Je pense toujours à la chanson "Positif ou Négatif" de Pierre Rapsat. Avez-vous déjà eu peur pour vous ? Je me sais professionnellement exposé. J'ai travaillé avec des sidéens dans le passé, je suis tous les jours en contact avec du sang, dont je ne sais pas toujours le statut sérologique, mais non, je n'ai pas peur pour moi. Je prends toute les précautions pour ne pas attrapper le VIH, ni aucune autre saloperie, mais si d'aventure ça devait m'arriver je n'ai pas peur. Pour quelqu'un d'autre ? Oui, j'ai déjà eu peur pour mon compagnon. Quand il m'a été infidèle et que son amant a éjaculé et saigné dans sa bouche, je l'ai exhorté à faire un test. Il ne l'a jamais fait. J'ai eu peur pendant longtemps, puis le temps a effacé cette peur. Si un jour je devrais êtyre contaminé, je n'ai pas peur pour moi, j'ai peur pour lui. Vous mettez un préservatif ? Non, je base mes rapports sur la fidélité avec mon partenaire, qui est unique. Tout le temps ? R7 : Oui, je n'en mets jamais dans ma relation avec mon partenaire. Si jamais je devais avoir une relation extra-conjugale, je mettrai un préservatif. Cependant, ce n'est absolument pas à l'ordre du jour. Vous êtes-vous déjà adonné à d'autres pratiques sexuelles, où vous auriez pu être exposé au virus ? Non.

Le sida et nous.

Croyez-vous que le rapprochement « homo-SIDA » se fasse encore aujourd'hui ? Malheureusement oui, et c'est la faute aux médias d'une part, et aux homos aussi. Les hétéros ont fort tendance à pas se sentir concernés par le sida, surtout les plus vieux. C'est dommage. Existe-t-il encore en France, et malgré la législation, pour vous, une discrimination à l'encontre des personnes séropositives ? Si oui, comment y remédier ? Je ne connais pas la législation française, n'étant pas français... Je crois que les discriminations sont moins importantes que d'autres discriminations, notamment parce qu'on vit mieux aujourd'hui avec le VIH et qu'on peut le cacher à ceux qui seraient tentés de nous discriminer... Néanmoins, je suis sur que les discriminations existent. Comment y remédier ? Par la loi, par des organes spécialisés pour le dépot des plaintes et les enquêtes,... Que penser des autres pays qui exercent ouvertement une pareille discrimination ? C'est scandaleux. Toute discrimination doit être combattue. Connaissez-vous des personnes séropositives ? Non, je n'en connais plus.

Le sida et tous.

Militez-vous dans une association ? Non Appréciez-vous le travail des associations telles que Act-Up, qui fonctionnent par coups médiatiques ? J'apprécie le travail associatif, mais je n'adhére pas aux méthodes d'Act-Up. Ils contribuent à la diabolisation du SIDA. Je préfère un travail associatif de terrain, proche des malades et de leur famille, et aussi sensisbilisant les écoles et le système éducatif (ils sont notre avenir) que de grands déballages dans les médias. Que pensez-vous des différentes campagnes de sensibilisation menées jusqu'à ce jour ? J'ai bien aimé les vidéos d'AIDES (version hetero - Baby Would You Be My girl ?, version homo - Sugar Baby Love) parce que basées tant sur l'amour que sur le port du préservatif , j'ai moins apprécié la campagne "liriez-vous mon blog si j'étais séropositif"... Chaque campagne a ses points forts et ses points faibles. Croyez-vous que ces campagnes sont efficaces ? Je préfère le travail de terrain, soutenu par des campagnes de manière ponctuelle, même si ce travail est plus fastidieux. Je pense que les campagnes seules ne sont pas efficaces. Beaucoup de campagnes de sensibilisation préfèrent ne pas « victimiser » la population séropositive en menant des campagnes montrant des séropositifs malades. Qu'en pensez-vous ? Effectivement, je pense que vicitimiser les malades en sert à pas grand chose. Si on veut enrayer la maladie, ils faut sensibiliser les personnes saines à rester saines. Et soutenir les malades pour qu'ils vivent avec la maladie dans la dignité.

Le sida et moi.

Vous sentez-vous, en tant qu'homo, responsable/coupable de quelque chose, à propos du SIDA ? Absolument ni coupable, ni responsable. Le SIDA, c'est quoi pour vous ?
  • Le sida est une maladie sexuellement transmissible transmise par le VIH.
  • Le SIDA est une maladie qui tue.
  • Le SIDA est lié à Pascal De Duve, écrivain belge emporté par cette terrible maladie et qui nous a laissé un superbe héritage et une belle leçon de vie. Avez-vous un message à passer aux séropositifs ? Je reprends toujours celui de Pascal De Duve, que je trouve très bien construit et superbement écrit. Je ne peux d'ailleurs pas penser SIDA sans penser à lui, et aux malades que j'ai rencontré.
    Aux séropositifs asymptomatiques, je dirais à peu près la même chose qu’aux personnes qui ne portent pas en elles ce fichu virus qu’il m’arrive, assez singulièrement d’aimer d’une passion qui n’a rien de rationnel, mais qui a métamorphosé positivement ma vie; depuis que je me sais au stade terminal de la maladie, je ressens des émotions positives que je n’avais plus connues depuis mon adolescence; je redécouvre petites et grandes choses émanant de la générosité de la Vie; c’est surtout les petites choses auxquelles l’individu lambda ne s’attarde pas, n’est pas capable de remarquer, qui m’émeuvent comme il y a quelques années encore j’aurais déclaré, le sourire ironique en coin, que ce ne serait jamais possible. Mon message principal aux séropositifs : ayez une hygiène de vie raisonnable; si vous buvez de l’alcool ou si vous fumez, modérez au maximum l’ingestion de ces poisons; mangez sainement et régulièrement, sans excès; tâchez de dormir au moins six heures par nuit; et surtout ne désespérez pas, voyez du monde; tolérez, bien sur la fumée et la boisson de vois amis, sachez ne pas dépasser le seuil qui risquerait, par des directives trop violentes et répétitives, de vous donner l’air d’un gourou funeste, tyrannique et abusivement moralisateur. Aux malades “effectifs” du sida, je dirais avant tout ceci : tous les médecins s’accordent à diagnostiquer mon cas comme étant en phase terminale. Quel avenir me reste-t-il ? Combien de mois encore, pour ne pas dire combien de semaines, pour faire tout ce que je souhaiterais encore réaliser ? Paradoxalement, et malgré le choc très cru de la prise de connaissance des chiffres de mes analyses… et autres, … alarmants qui correspondent, paraît-il, à ceux de bon nombre de patients décédés très rapidement après, je me porte comme un charme; des papilles gustative ressuscitées aux neurones réanimés, en passant par un tas de sensations de légèreté et de bien-être, toutes les mauvaises choses semblent reculer - ou en tout cas être sérieusement embêtées de ne plus évoluer sur un terrain qui, en buvant, en fumant et en mangeant mal, était si idéal pour leur prolifération néfaste. Mes recettes ? Je veux bien en parler, mais il y a trop peu de temps que je me sens mieux pour pouvoir être formel quant à l’éfficacité durable des bienfaits de mon nouveau mode de vie. L’essentiel, c’est le moral, quel que soit le stade de développement de votre maladie. Entourez-vous, relevez le défi du VIH en exerçant, voire en renforçant votre courage, peut-êre insoupçonné par vous-même jusqu’à présent. Etonnez-vous et les autres. Ayez l’ambtion prométhéenne d’être un exemple. Vous verrez que le miroir n’en deviendra chaque jour que plus beau, même s’il est taché de stigmates pourpres ou noirceurs du sarcome de Kaposi, ce cancer de la peau dont je suis moi-même atteint. Regardez vos yeux et vous verrez votre coeur - un coeur qui doit devenir un coeur de lion. Méfiez-vous des charlatans, qui tel des charognards, se pressent à vous recevoir le plus souvent possible (à 300 francs la demi-heure) avant que votre argent ne serve à vos funérailles. Tâchez d’être le plus critique possible, séparez le bon grain de l’ivraie. Et, surtout, n’abandonnez pas la médecine “officielle”, tout en exigeant des médecins que tout médicament toxique qui vous est prescrit le soit aux doses minimales - surtout si vous êtes à un stade avancé de la maladie. Personnellement, j’ai découvert une association qui a des antennes dans plus de quatre-vingts pays dans le monde entier. elle fait se rencontrer, s’ils le désirent, des sympathisants, des séropositifs, des malades, et surtout vous procure le nom et l’adresse de plusieurs médecins “officiels” (leurs consultations sont remboursées par la Sécurité sociale) adhérant aux conceptions de l’association en question, leur intellect ayant saisi que la thérapie préconisée par cette association est intéressante, voire très prometteuse. a noter que ces médecins sont absolument indépendants, ne sont pas stipendiés par l’associaiton, et ne sortent de leur tiroir les documents de l’association que sur demande explicite et spontanée de leurs patients. En quelques mots simplistes (je ne suis pas médecin et je ne me targue pas de quelque science infuse), voici la conception de l’association : la médecine “officielle” combat le mal par des médicaments toxiques, et donc destructeurs, voire mortels dans le cas de sujets fortement immunodéprimés. L’équipe que j’ai découverte a mis au point des produits naturels qui renforcent les restant des cellules saines pour combattre le mal par le bien. Pour ce qui me concerne, je n’ai pas laissé tomber la médecine “officielle”, mais j’en surveille le taux de toxicité pour, le cas échéant, demander une réduction de la posologie; par ailleurs, je prends également les produits “révolutionnaires” (victimes d’une véritable conspiration du silence), puisque qu’il n’y a pas anticompatibilité. Autant ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier, ni dans celui d’aujourd’hui (voire d’hier bientôt), ni dans celui qui pourrait devenir celui du futur ! Il va de soi que les conseils par moi modestement prodiqués aux séropo valent tout autant- sinon plus - pour les malades effectifs." (source Pascal De Duve, L'orage de Vivre, Lattès, 1994)
    Avez-vous un message à passer aux séronégatifs ? Restez sains à tout prix, protéger votre virginité sérologique... A nouveau, Pascal De Duve l'écrit bien mieux que moi...
    Aux jeunes (ou moins jeunes d’ailleurs) encore “vierges” de ce fléau ravageur, j’adresse une supplique vigoureuse et émue. Le plus bel hommage que vous puissiez faire à tous ceux et celles qui nous ont quittés prématurément, c’est de vous préserver, de participer à votre propre sauvetage, fût-ce au prix de certaines restrictions qui me paraissent bien dérisoire face à l’angoisse, la séropositivité, et finalement ce squelette sarcastique maniant, au milieu de brumes ténébreuses, la faucille qu’il destine à vous ravir bien trop tôt le capital le plus précieux que vous avez encore la chance de posséder : la Vie - avec une majuscule. Le fait d’être en train, d’être au coeur même de ce fabuleux mystère qu’est la Vie, n’est-ce pas merveilleux ?(source Pascal De Duve, L'orage de Vivre, Lattès, 1994)

    Commentaires
  • Le 20/12/2006 à 19:18
    Depuis quelques semaines, un système de karma est présent dans les forums. Cela implique que les membres peuvent voter positivement ou négativement sur les réactions de chacun. Et visiblement il y a des frustrés qui s’attaquent à quiquonque a des points plus élevés que les autres dans un sujet ou dans un autre. Deux choses m’irritent dans cette attitude.
  • D’une part, sous couvert qu’une chose est publique, on peut y dire n’importe quoi… Ce n’est pas vrai. Le fait que l’on soit en public impose justement plus de règles que si on était en privé. Le respect est la première règle…
  • Ensuite, insulter les gens de prime abord, sans raisons, sans s’informer avant si on a en face de soi la bonne personne, sans dire bonjour,… Je trouve ça pas très gentil. Et puis un pédé qui traite un autre pédé de “sale pd”, je trouve ça risible !!!

    Pour revenir sur les karmas, personnellement, j’ai choisi d’utiliser ce système avec partimonie. Je ne donne que des notes positives, et je ne traine que dans certains forums… Je crois qu’il est temps que Garoo améliore un peu le système. Un système de forum réservé aux groupes, serait déjà une bonne idée, je trouve…
    Commentaires
  • Le 04/11/2006 à 07:57
    Agréable comme premier message d'un inconnu ! Merci Klima (portrait supprimé). J'espère que ce blacklistage vous aura apporté du plaisir !

    Tiens ma blacklist n'a pourtant pas augmenté... Toujours 5 personnes...

    commentaires dans mon journal

    Le 16/08/2006 à 00:00
    Cet article a été publié simultanément ici et dans mon nouveau journal, le 16 août 2006 à minuit. Ce journal sur Gayattitude n'étant que temporaire, la version hébergée ici disparait.
    Pour consulter l'article original, merci de vous référer à mon nouveau journal. Par sa publication à minuit, il a été le premier du "JDI" pour la journée du 16 août. A mon sens, le seul attrait du JDI se trouve entre 0:00 et 0:01, pour savoir qui sera le "prem's". Pour le reste, le JDI reste n'importe quoi et continue de faire partie des raisons pour lesquelles j'ai quitté GayAttitude pour héberger mon journal à une autre adresse.
    Le 02/05/2006 à 20:58
    Je déménage mon journal à une nouvelle adresse...
    http://izo.nonante-neuf.be/

    Il n'y a pas que l'adresse qui change, le feed RSS change aussi. Ne vous tracassez pas, les articles seront transférés dans leur intégralité, grâce à l'aide de Vanyel. Afin de ne pas perdre certains liens, certains billets resteront sur GA, mais la majorité seront supprimés et déplacés sur la nouvelle plateforme.
    Chose importante, je ne quitte pas GayAttitude, je déménage juste l'activité d'écriture... Je resterais donc présent pour le chat et occasionnellement dans les forums.
    Pourquoi partir ?
    • GayAttitude ne m'offre pas de possibilité de recherche dans mon propre journal. Les moteurs externes développés par Yahoo ou par Technorati ne fonctionnent pas.
    • GayAttitude n'offre pas de possibilité de trackback. Cette fonctionnalité qui permet de mentionner qu'un article parle d'un autre est plus poussée et plus intéressante que les commentaires.
    • Le JDI et l'attitude moralisatrice de certains, qui réagissent via un article qui suit directement le vôtre dans le JDI sans même vous en avertir, m'énervent. C'est déjà pour ca que je décoche.
    • Je me sens à l'étroit dans l'interface graphique de GayAttitude, même si je dois reconnaitre, qu'il y a beaucoup d'évolution la dessus...
    • Je souhaiterais avoir un calendrier dans mon journal, actuellement l'indexage des articles ne permet pas de réaliser une telle chose
    • Je devais de toute manière repasser tous les articles en revue, pour y insérer des balises technorati, donc le fait de devoir les intégrer manuelement dans une autre interface ne me fait pas peur
    • J'en ai un peu marre de l'image de blog gay. Mon journal reste bien sûr gay-minded, mais pas sur une plateforme purement gay.
    • Je voulais jumeler mon photoblog et mon journal. Le problème c'est qu'il fallait éditer les dates d'articles anciens pour pouvoir le faire. C'est impossible sur Gayattitude. J'ai essayé de créer un photoblog sur GayAttitude, mais devant les remarques acerbes dans le JDI, j'ai abandonné.
    • Je pensais m'offrir un nom de domaine. Finalement, j'ai abandonné l'idée.
    J'ai essayé dotclear, mais je devais avoir un hébergeur, je n'en avais pas. Filip étant déjà sur Wordpress, je dois avouer que ça a fait pencher la balance vers cette plateforme de blog et hébergeur gratuit. Après l'essai de wordpress.com, j'ai été séduit, et j'ai lancé mon propre blog sur un nom de domaine commun à Filip et moi.
    99made on a mac
    Ironie du sort, le titre de mon dernier article sur GayAttitude et celui de mon premier sur WorldPress sont les mêmes !
    Le 18/01/2006 à 23:01
    Cet article autour de la mobilisation en faveur du blogueur et proviseur révoqué "Garfieldd" a été déplacé dans mon nouveau journal.
    http://izo.nonante-neuf.be/
    Le 04/12/2005 à 01:44
    Cet article participant au concours CRIZE MASSE OUICHE LIST, a été déplacé dans mon nouveau journal.
    http://izo.nonante-neuf.be/
    Le 04/12/2005 à 00:57
    Cet article en rebond au billet de Cyrille a été déplacé dans mon nouveau journal.
    http://izo.nonante-neuf.be
    Le 16/11/2005 à 23:00
    Le complément à la leçon du repassage de chemise par Cyrille se trouve dans mon nouveau journal
    http://izo.nonante-neuf.be
    Le 11/10/2005 à 12:34
    La description des souffrances infligées par Vanyel à Hypnos pour le compte de Merlinse trouve dans mon nouveau journal
    http://izo.nonante-neuf.be/
    Le 10/10/2005 à 10:34
    Curieux de connaire les secrets de GayAttitude ? Le descriptif du PID se trouve dans mon nouveau journal http://izo.nonante-neuf.be/ Et vous, c'est quoi votre pid ?
    Le 04/10/2005 à 15:48
    #696
    Test|Weblog
    Un "testalakon" trouvé chez Cyrille : De quelle couleur devrait être ton blog ou ton journal?
    Je ne sais pas trop sur base de quels critères les couleurs sont attribuées, mais il s'avère donc que je suis bleu ! Le logo qu'ils ont imaginé pour représenter le bleu est celui d'un flocon de neige. Suis-je un garçon froid ?
    Your Blog Should Be Blue
    Your blog is a peaceful, calming force in the blogosphere.
    You tend to avoid conflict - you're more likely to share than rant.
    From your social causes to cute pet photos, your life is a (mostly) open book.
    Le 02/10/2005 à 13:06
    #695
    Lien
    A cause de ce fichu boulot, je n'assiste pas à la fête de mon village :(
    Je le mets quand-même à l'honneur, je viens de lui créer une page dans Wikipedia !
    Le 02/10/2005 à 11:10
    #694
    Weblog|Rencontre
    Lu chez Mike, il est vrai de constater que le dîner de blogueurs organisé le week-end prochain au Résidence Palace manquera donc cruellement de francophones.
    C'est drôle comme ca ne m'étonne pas : Il n'y a eu aucun relai de cette manifestations dans les journaux francophones...
    Ce qui m'étonne c'est pourquoi il n'y a pas eu ce relais ? Ce type de manifestation se fait connaitre essentiellement par le bouche-à-oreille... Et bon, ben, fort est de constater que malheureusement ca n'est pas passé...
    Est-ce que le premier message est parti ? La page d'inscription est uniquement en anglais, donc on ne peut pas dire que ce soit un problème d'annonce en néérlandais et pas en français... De plus je lis peu de blogs néérlandophones, mais je n'ai vu l'invitation nulle part ailleurs... Donc, l'info n'a pas fort circulé chez les blogueurs, dans les deux langues nationales...
    Du coup, je suis en train de parcourir les journaux des inscrits à ce souper, histoire de découvrir de nouvelles lectures
    Le 01/10/2005 à 13:34
    #693
    SMS|Natacha
    Elle est revenue !
    De : Natacha <+32-496-xxxxxx>
    A : John <+32-485-xxxxxx>
    Date : 21 septembre 2005 18:55
    Bon soir(john),c'est(natacha),dit moi,ca fait vachement longtemps,que je n'ai plue de tes neuws!Qu'est ce qui t'arrive,tu m'oublie,ou tu en as marre de moi?J'attendais tjrs d'av de tes neuws,ca ne venait pas,donc je m'etais decidée enfin de t'envoyer un sms pour savoir comment tu vas,ainsi que pour ton travail?Voila,bisous a bientot?
    Laurent a également eu de ses nouvelles. Curieusement, il a choisi la même tactique que moi : l'ignorance !

    Les anciennes histoires de Natacha
    SMS
    SMS (suite)
    Help ! Je n'en peux plus
    Natacha et les cinq magnifiques
    Natacha : la fin !
    Le 30/09/2005 à 07:11
    #692
    Boulot|Activités
    SMS envoyé hier à une collègue, en congrés à Paris, et donc pas présente dans la fournaise actuelle...
    Hello F. J'espère que le congrès se passe bien et que ça te fait du bien d'etre ailleurs qu'au travail. Désolé de venir t'embêter. Je te dérange pour savoir si tu peux reprendre la garde de N. samedi et dimanche. N. a un lumbago. Bisous. Désolé du dérangement. John.
    Sans réponse de sa part demain matin, je peux me coltiner le week-end de garde et dire adieu à mon week-end de trois jours et au rassemblement familial programmé pour la kermesse du village...
    C'est drôle comme je le sens se désintégrer mon week-end.
    Le 30/09/2005 à 07:01
    #691
    Radioblog|Quotidien
    "Raphaël Charlier et Cedric Godart ont enfilé leurs oreilles de Mickey Mouse et bec de Donald Duck pour leur direct depuis Disneyland Resort Paris, samedi. La question fondamentale étant: des deux, qui fait Mickey et qui fait Donald?"
    (lu ce matin dans la newsletter de PureFM)
    Moi je vois tout à fait Raphaël avec le bec de Donald Duck et Cedric avec les oreilles de Mickey...